Archives de Catégorie: Médicaments

Prescription du Valproate réservée aux spécialistes: une décision scandaleuse

L’agenda de l’ANSM serait-il établi à partir des urgences médiatiques ?
En tout état de cause, l’Agence française a rapidement répliqué à l’action en justice intentée par une patiente traitée contre l’épilepsie durant sa grossesse par la Dépakine®.

Désormais, la première prescription annuelle sera réservée aux spécialistes en neurologie, pédiatrie ou psychiatrie.
Les patientes sous Dépakine® doivent par ailleurs bénéficier d’une contraception efficace. Le risque de malformation est pourtant connu depuis les années quatre-vingt par les praticiens. Quant au rapport bénéfice/risque, il a été confirmé comme favorable en décembre dernier par l’agence européenne du médicament.

L’action en justice est intentée contre le laboratoire par des femmes traitées pendant leur grossesse.

L’avocat des plaignantes a relevé que la plupart des ordonnances émanaient de neurologues et qu’il n’y avait pas de prescription hors AMM. C’est donc le défaut d’information qui est visé.

En dépit du fait que

  • les femmes concernées par ces recours juridiques ont consulté pendant leur grossesse plusieurs médecins
  • et que les médecins généralistes ne sont pas en cause dans les prescriptions concernées par la plainte en justice,

ce sont une fois encore les médecins généralistes qui sont stigmatisés et sanctionnés.

Les médecins généralistes n’ont plus que le droit de renouveler l’ordonnance initiée par un médecin spécialiste pour toute prescription de Dépakine® à des femmes en âge de procréer.

Cette mise sous tutelle constitue une mise en cause inacceptable et sans fondements des compétences du médecin généraliste et de son éthique professionnelle.

C’est une décision scandaleuse qui stigmatise une profession, celle des médecins généralistes, et insécurise une fois encore les patient(e)s.